Netflix & Chill : la technique drague qui marche toujours ?

Rédigé le 21 septembre 2018 par Julie

draguer avec netflix

C’est vieux comme le monde mais c’est toujours bien pratique pour conclure : la technique du « on se mate un film » traverse des générations de rendez-vous. Décryptage.

Ce soir, c’est VOTRE soir, vous allez jouer la carte du vieux briscard : le coup du film ! Toutes les filles le savent (oui, oui, elles le savent toutes : c’est une quenelle géante…) mais elles continuent d’accepter l’invitation tout en sachant qu’elles ne verront pas la fin du film (c’est tout ce qu’on vous souhaite en tout cas).

Vous l’avez baratinée et chauffée comme un goret séduite en faisant doucement monter la température : la tension est ultime. Votre invitée a désormais bien conscience que derrière le zip de votre Levis 501 palpite un zizi tout dévoué à lui communiquer plein d’affection…

Arrivé à ce stade, vous n’avez pourtant accompli que la moitié du parcours car d’ici la conclusion il peut y avoir encore pas mal d’embuches (voire carrément des montagnes, ça dépend du contexte).

C’est donc le moment d’engager la technique « Netflix & Chill ».

En quoi ça consiste ?

C’est un prétexte à minima crédible pour l’inviter chez vous (ou vous chez elle d’ailleurs…) en établissant un cadre politiquement correct. C’est romantique (eh oui, c’est old school !) et ça peut donc vous permettre de conclure comme un Prince.

Quand, comment ?

Vous tentez un « Netflix & Chill » quand vous sentez la tension sexuelle monter mais qu’elle n’a pas atteint le niveau suffisant pour lui dire cash « on va chez toi ou chez moi ? ». En revanche, vous devez utiliser cette méthode à bon escient, après validation des étapes de séduction et donc en touche finale/botte secrète pour la choper poursuivre la soirée de manière plus intime.

Joker : prévoyez toujours un petit truc pour accompagner le « Netflix & chill » sans tomber dans le cliché champagnes/fraises, vous devez avoir anticipé la bouteille de rosé bien fraîche (et les popcorns évidemment).

Pourquoi ça marche toujours en 2018 ? (et ça marchera aussi en 2021)

Il s’agit du protocole que chaque nana qui se respecte un minimum se doit d’appliquer : pas de baise trop directe, on tourne d’abord autour du pot (plus ou moins longtemps, question d’égo…). C’est donc à vous Messieurs de zigzaguer à travers les signaux qui vous permettront d’entrevoir la ficelle de son string entre les épisodes 4 et 7 ou sur le générique de fin pour celles qui se font vraiment attendre.

C’est carrément flag, ne nous voilons pas la face, mais c’est imparable donc en principe votre honneur est sauf.

Quel film choisir et surtout : comment conclure !

Ce n’est pas le moment de regarder un chef d’œuvre, choisissez un truc pas trop prise de tête, plutôt fun (et pas trop long…) et si possible un minimum coquinou. Les films d’horreur, c’est pas mal aussi, surtout les vieux classiques : the Ring, Scream…

Il suffira d’un petit regard complice, d’un effleurement, d’un gloussement partagé et hop l’affaire est dans le sac : vous allez (enfin) kiffer !

Démerdez-vous pour la taquiner gentiment, pour opérer un rapprochement sensuel (si possible) jusqu’au contact tactile. Le premier bisou n’est pas loin, la suite des opérations ne dépend que de votre talent. Ça se passe entre elle, vous et le trop plein d’excitation qui anime votre calbut depuis des heures. Hollywood a joué son rôle, vous pourrez toujours mettre le Replay en after…

Happy end !

Ce site utilise des Cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. Plus d’informations